Enquête sur la récolte de pomme de terre en 2017

L’objectif de cette enquête consiste à recueillir des indicateurs de performance qui permettent de suivre l’évolution de ce secteur d’activité. Ces statistiques constituent une référence fiable pour la connaissance de ce secteur et fournissent à l’industrie des renseignements qui visent à optimiser la mise en marché de la pomme de terre.

Foire aux questions

1. Qu’est-ce que l’Institut de la statistique du Québec?
2. Comment avez-eu mon nom?
3. Est-ce que je suis obligé de répondre?
4. Comment puis-je avoir la certitude que personne ne verra les réponses que je vous ai fournies?
5. À qui les données sont-elles transmises?
6. J’ai déjà répondu à Statistique Canada, pourquoi ne les appelez-vous pas?
7. Est-ce que j’ai accès aux résultats de l’enquête?
8. Qu’est-ce qui me dit que vous êtes de l’Institut de la statistique du Québec?
9. Pourquoi et qui écoute notre conversation?

 

Qu’est-ce que l’Institut de la statistique du Québec?
L'Institut de la statistique du Québec, aussi connu sous le nom de Statistique Québec, est un organisme gouvernemental qui a pour mission de produire, d’analyser et de diffuser des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise.

Comment avez-eu mon nom?
Votre entreprise a été choisie au hasard parmi la liste des producteurs de pommes de terre enregistrés auprès du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). Les producteurs de toutes les régions du Québec sont appelés à participer à l’enquête.

Est-ce que je suis obligé de répondre ?
Il s’agit d’une enquête à caractère obligatoire. Votre participation est requise, et ce, conformément à la Loi sur l’Institut de la statistique du Québec (RLRQ, chapitre I-13.011). Votre participation est importante afin d’établir un portrait précis de la situation de la production de pommes de terre au Québec. Les rapports produits grâce à vos réponses fournissent à l’industrie des indicateurs précieux pour optimiser la mise en marché de la récolte.

Comment puis-je avoir la certitude que personne ne verra les réponses que je vous ai fournies?
La Loi sur l’Institut de la statistique du Québec garantit la confidentialité de tous les renseignements recueillis. Seules les personnes responsables, dûment autorisées au sein de Statistique Québec, ont accès aux résultats détaillés qui seront recueillis.

Veuillez noter que tout le personnel de Statistique Québec est assermenté devant un commissaire et est tenu à la discrétion et à la confidentialité entourant les données qu’il recueille.

À qui les données sont-elles transmises?

Les personnes responsables de l’enquête à Statistique Québec, soit un nombre restreint de personnes, ont accès aux résultats que vous fournirez. De plus, les résultats de l’enquête sont transmis à Statistique Canada qui les intègre dans son étude qui couvre l’ensemble de la production canadienne de pommes de terre.
Veuillez toutefois noter que lors de la publication des résultats de l’enquête, toutes les données sont regroupées de façon à assurer l’anonymat des répondants.

J’ai déjà répondu à Statistique Canada, pourquoi ne les appelez-vous pas?
Bien que Statistique Canada recueille des données sommaires sur la production de la pomme de terre, c’est Statistique Québec qui a le mandat d’obtenir les données finales et officielles sur la production.

Est-ce que j’ai accès aux résultats de l’enquête?
Les données recueillies restent confidentielles. Cependant, dès que les résultats de l’enquête seront disponibles, vous pourrez les consulter à partir de notre site Web à l’adresse www.stat.gouv.qc.ca en cliquant sur les rubriques suivantes : Statistiques et publications, Agriculture et industrie bioalimentaire, Pommes de terre ou en contactant notre centre de documentation situé à Québec au numéro 1 800 463-4090.

Qu’est-ce qui me dit que vous êtes de l’Institut de la statistique du Québec?
Vous pouvez contacter M. Charles Alleyn de Statistique Québec au 1 800 561-0213 poste 3078.

Pourquoi et qui écoute notre conversation?
Il est possible qu’un superviseur écoute notre conversation. Comme pour l’ensemble des personnes assignées à une enquête, cette personne a été assermentée devant un commissaire et est tenue à la discrétion et à la confidentialité entourant les données qu’elle entend.

L’écoute téléphonique vise uniquement à assurer la qualité des données recueillies. Il s’agit d’une pratique courante utilisée par les agences de statistiques. En aucun cas, les conversations ne sont enregistrées.