L’Institut de la statistique du Québec fête ses 10 ans

Saviez-vous que pour une sixième année consécutive, le Québec a enregistré une hausse des naissances pour s’élever à 87 600 en 2008? Que 15 % des jeunes du secondaire fument la cigarette? Que les dépenses québécoises en R & D sont les plus importantes au Canada, lorsque mesurées par rapport au PIB? Que le nombre de centenaires a plus que triplé depuis 1991 pour atteindre 1236 en 2008? Beaucoup de gens l’ignorent, mais toutes ces données et bien d’autres sont produites par l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) et rapportées régulièrement dans les médias.

Né en 1999, l’Institut n’a jamais dérogé à sa mission : fournir une information statistique objective et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. En dix ans, on a vu un accroissement significatif du nombre de mandats confiés par des ministères et organismes québécois, sa principale clientèle. Il faut dire que la pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique auprès des décideurs publics chargés d’élaborer des politiques et orientations gouvernementales.

À titre de coordonnateur statistique officiel pour le Québec, l’ISQ maintient des liens étroits avec son homologue fédéral Statistique Canada. L’Institut représente notamment les intérêts du Québec au sein du Conseil consultatif fédéral-provincial-territorial de la politique statistique. Il respecte aussi les plus hauts standards internationaux en matière de statistiques.

Notre contribution à l’avancement du Québec

Toute société moderne doit favoriser l’avancement des connaissances dans divers domaines. L’Institut produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles qui enrichissent les connaissances, éclairent les débats et appuient la prise de décision des différents acteurs de la société québécoise. La santé, l’économie, la démographie, les conditions de vie et le bien-être, le travail et la rémunération représentent plusieurs de ses domaines d’intervention. Par le biais de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec, créé en 2000, il s’intéresse également à l’information statistique de ce domaine. Depuis 2006, l’Institut assume un nouveau mandat en recueillant, produisant et diffusant les informations statistiques requises pour aider à l’élaboration et au suivi de la stratégie de développement durable du gouvernement.

Conscient de son rôle stratégique au sein de l’État québécois, l’Institut maintient la qualité et la neutralité de son information statistique en publiant notamment un calendrier annuel de diffusion de ses principaux produits et services. Toute sa production statistique donne lieu à une cinquantaine de publications chaque année. Parmi les plus connues, Le Québec chiffres en main, très populaire lors de missions du Québec à l’étranger, le Bilan démographique du Québec et  le Rapport sur la rémunération des salariés.

Une expertise reconnue

Le site Web de l’Institut (www.stat.gouv.qc.ca) recèle une mine de renseignements statistiques, susceptibles d’intéresser non seulement les décideurs publics et les chercheurs, mais aussi ceux qui veulent en apprendre davantage sur le Québec. L’ISQ assure de plus un service direct à la clientèle grâce à son Centre d’information et de documentation (CID) qui répond aux demandes de renseignements statistiques de toute nature ou presque.

On s’en doute, l’Institut s’appuie sur l’expertise d’une équipe multidisciplinaire pour mener à bien ses innombrables études, analyses et enquêtes statistiques, et ce, tant auprès des entreprises, des individus et des ménages que de l’administration publique québécoise. On y retrouve des représentants de plusieurs disciplines (statisticiens, démographes, économistes, conseillers en travail et en rémunération, interviewers, etc.) qui mettent l’épaule à la roue dans une approche concertée. Les 367 employés sont répartis dans des bureaux situés à Québec et Montréal. Misant énormément sur son capital humain, l’organisation met tout en œuvre pour créer un milieu de travail propice à l’épanouissement du personnel.

Un guichet unique pour l’accès aux données

Soucieux de contribuer au développement scientifique, l’Institut a mis en place un guichet unique pour faciliter l’accès aux données, à commencer par son Centre d’accès aux données de recherche (CADRISQ). Environ une cinquantaine d’enquêtes y sont répertoriées, en plus de certaines informations provenant du Registre des événements démographiques. Il met également à la disposition des chercheurs universitaires et gouvernementaux la toute nouvelle plateforme EPSEBE (Environnement pour la promotion de la santé et du bien-être), permettant l’accès à distance sécurisé aux microdonnées de recherche et ce, dans le respect de la protection des renseignements personnels qu’il détient. Cette plateforme a été développée en collaboration avec le milieu universitaire, il s’agit d’une infrastructure technologique unique au Canada et l’une des rares existant dans le monde.

Ce guichet comprend également la Banque de données sur les statistiques officielles (BDSO), fruit d’un partenariat entre 25 ministères et organismes gouvernementaux dont l’Institut. Important consortium de la fonction publique québécoise, cette bibliothèque virtuelle offre une information statistique cohérente et crédible sur différents aspects de la société québécoise. La BDSO peut être interrogée à partir du site Web de l’Institut et celui de plusieurs de ses partenaires.

L’ISQ dans le monde

La notoriété de l’Institut déborde largement les frontières du Québec. Partout, on reconnaît son expertise en matière de statistiques officielles. Ses nombreux spécialistes sont invités régulièrement à présenter les résultats de leurs travaux dans le cadre de conférences, colloques et congrès internationaux. De plus, l’ISQ participe activement au comité directeur et au conseil scientifique de l’Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité, lequel regroupe trois ministères et organismes du Québec.

Au fil des ans, l’Institut a reçu plusieurs délégations étrangères désireuses d’en connaître davantage sur son expérience en matière d’enquêtes et de travaux statistiques. Parallèlement, l’organisation québécoise a accueilli des évènements d’envergure internationale, dont le Colloque francophone sur les sondages tenu en 2005. Plus récemment, en août 2008, l’ISQ a été l’hôte du 15e colloque «Démographie et cultures» de l’AIDELF, qui a réuni à Québec près de 200 spécialistes provenant de 25 pays.

L’Institut célèbre cette année son 10e anniversaire résolument tourné vers l’avenir. Il entend demeurer au cœur de votre réflexion, en appui à vos décisions en continuant de développer la connaissance, de démocratiser l’information et de faciliter l’accès aux données. Une chose est certaine, vous pouvez compter sur l’engagement de l’ISQ à faire avancer la société québécoise, en produisant des statistiques sur le Québec d’hier et d’aujourd’hui pour le Québec de demain.

  • Sylvain Carrier
  • Conseiller en communication
  • Institut de la statistique du Québec