Le niveau de scolarité des femmes en progression au Québec, tant à l'université qu'au niveau professionnel

Québec, le 12 février 2014 – Depuis le tournant des années 2000, les Québécoises de 25 à 64 ans sont proportionnellement plus nombreuses que leurs homologues masculins à avoir fait des études de niveau universitaire. En 2012, 32 % d'entre elles sont titulaires d'un diplôme universitaire contre 27 % des hommes. De plus, les femmes ont moins tendance à présenter un profil sous-scolarisé. Ainsi, seulement 12 % des femmes n'ont pas minimalement obtenu un diplôme d'études secondaires, par rapport à 15 % des hommes. Bien qu’elles demeurent sous-représentées parmi les diplômés du secteur professionnel, le pourcentage de femmes ayant atteint ce niveau de scolarité a tout de même progressé de 7 % à 15 % entre 1990 et 2012. 

Montréal se classe bonne première pour les diplômés universitaires

Le portrait scolaire des régions administratives du Québec laisse voir de grandes disparités. La Gaspésie−Îles-de-la-Madeleine, la Côte-Nord et Nord-du-Québec, le Centre-du-Québec ainsi que l'Abitibi-Témiscamingue affichent encore en 2012, malgré des progrès notables depuis vingt ans, des pourcentages particulièrement élevés de leur population (âgée de 25 à 64 ans) non diplômée (entre 22 % et 25 %). À l'opposé, Montréal, Laval et la Capitale-Nationale comptent moins de 10 % de personnes ne possédant aucun diplôme.

L’écart entre ces régions est aussi manifeste du côté des diplômés de niveau universitaire. Les résidants de Montréal, de Laval et de la Capitale-Nationale ont réussi à décrocher un grade universitaire dans des proportions respectives de 47 %, 38 % et 34 %, alors que pour l’ensemble des autres régions, ces chiffres se situent entre 13 % et 28 %. Avec près de la moitié de sa population titulaire d'un diplôme universitaire, Montréal se retrouve dans une classe à part. Cette performance s’explique par la forte présence d'institutions universitaires sur son territoire, l'afflux d'immigrants fortement scolarisés et la structure particulière de l'économie montréalaise.

Les présentes données sont tirées d'une compilation spéciale de l'Enquête sur la population active produite par Statistique Canada. Celles-ci font l'objet d'une analyse plus exhaustive dans le cadre de la publication Coup d'œil sociodémographique et de tableaux disponibles dans la section éducation sur le site de l'Institut de la statistique du Québec.


L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le coordonnateur statistique pour le Québec et la pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Sources :

  • Marc-André Gauthier
    Agent de recherche, éducation, patrimoine
    Tél. : 418 691-2411 poste 3113
  • Sylvain Carrier
    Conseiller en communication
    Tél. : 418 691-2403, poste 3329
    Cellulaire : 418 655-2411
  • Centre d'information et de documentation
    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
  • Compte Twitter : http://twitter.com/statquebec