Plus du tiers des petites et moyennes entreprises (PME) du Québec ont fait une demande de financement externe en 2011

Québec, le 27 mars 2014 – En 2011, plus du tiers (36,5 %) des PME ont fait une demande de financement externe au Québec. Il s’agit d’une proportion beaucoup plus élevée que celle observée en 2007 (26,4 %). Les PME qui ont réussi à faire approuver leur demande étaient plus nombreuses à enregistrer la croissance des ventes (70,6 % d’entre elles, contre 60,3 % pour l’ensemble des PME) et à rayonner par leur présence sur les marchés internationaux (12,5 % d’entre elles, contre 9,8 % pour l’ensemble des PME). Ces résultats sont tirés du rapport de l’Enquête sur le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises, 2011, publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec. Cette enquête a été réalisée par Statistique Canada. De plus, le bulletin Science, technologie et innovation en bref, aussi publié aujourd’hui, compare la demande de financement en 2011 à celle en 2007.

La demande de financement externe s’est surtout faite sous forme d’emprunt

Des 36,5 % des PME qui ont fait une demande de financement externe, 29,5 % étaient des demandes d’emprunt. La proportion des PME ayant fait une demande de financement gouvernemental (6,6 %), de crédit-bail (4,4 %), de crédit commercial dû aux fournisseurs (1,9 %) ou de capital-actions (environ 1,3 %) était modeste.

Certains groupes de PME ont présenté un taux de demande d’emprunt de loin supérieur à la moyenne et obtenu un taux d’approbation élevé et des termes et conditions d’emprunt moins contraignants

Il s’agit notamment des PME de 20 à 99 employés et de 100 à 499 employés, des industries de la fabrication, innovatrices (surtout de procédés et en organisation), ou ayant utilisé une méthode de protection de la propriété intellectuelle (excepté les brevets). Les deux premiers groupes ont été plus nombreux à enregistrer une croissance de ventes entre 2009 et 2011 (64,1 % et 72,9 % respectivement, contre 60,3 % pour l’ensemble des PME), alors que les trois suivants étaient plus nombreux à en anticiper une entre 2012 et 2014 (64,3 %, 74,0 % et 76,7 % respectivement, contre 63,1 % pour l’ensemble des PME). De plus, les cinq groupes étaient plus présents sur les marchés internationaux (proportion oscillant entre 17,3 % et 31,9 %) que l’ensemble des PME (9,8 %).

Certains groupes de PME ont montré un taux de demande d’emprunt de loin supérieur à la moyenne, mais obtenu un faible taux d’approbation et des termes et conditions d’emprunt plus contraignants

Il s’agit notamment des PME des industries du savoir, détentrices de brevets ou âgées de 3 à 10 ans. Une proportion importante d’entre elles (33,1 %, 41,6 % et 24,9 % respectivement, contre 17,3 % pour l’ensemble des PME) ont mentionné que les difficultés d’obtention du financement constituaient un obstacle à leur croissance.

Certains groupes de PME ont présenté un taux de demande d’emprunt de loin inférieur à la moyenne, mais obtenu l’approbation sous des termes et conditions d’emprunt plus contraignants

Il s’agit notamment des PME de 1 à 4 employés, de la RMR de Montréal, dont les propriétaires uniques ou majoritaires étaient des femmes ou sont nés à l’extérieur du Canada. Ces quatre groupes ont généralement été moins nombreux à enregistrer une croissance de ventes entre 2009 et 2011 (58,3 %, 54,2 %, 52,3 % et 51,2 % respectivement, contre 60,3 % pour l’ensemble des PME).


L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le coordonnateur statistique pour le Québec et la pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Sources :

  • Pascasie Nikuze
    Économiste
    Tél. : 418 691-2411, poste 3077
  • Sylvain Carrier
    Conseiller en communication
    Tél. : 418 691-2403, poste 3329
    Cellulaire : 418 655-2411
  • Centre d'information et de documentation
    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
  • Compte Twitter : http://twitter.com/statquebec