Près du tiers des ménages québécois comptent au moins un besoin essentiel non satisfait, faute de moyens

Québec, le 2 juin 2015 – Dans le cadre de l’Enquête canadienne sur le bien-être économique, les ménages ont été interrogés quant à leur capacité à satisfaire certains besoins de première nécessité. Au Québec, on constate qu’environ le tiers des ménages ont au moins un besoin non comblé parmi dix-sept postes de dépenses, 10 % au moins quatre, 3 % au moins sept et environ 1 % au moins neuf. Les trois besoins non comblés les plus souvent mentionnés sont celui de pouvoir compter sur ses propres ressources pour couvrir une dépense imprévue de 500 $, celui de remplacer des meubles usés et celui d’obtenir des soins dentaires courants.
 
Peu importe le nombre de besoins non satisfaits, la privation est plus fréquente dans les provinces de l’Atlantique qu’au Québec, mais ce sont les ménages des Prairies qui s’en sortent le mieux au Canada. Ces résultats sont tirés d’un article publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec dans le bulletin Données sociodémographiques en bref.

Les ménages à risque de privation matérielle
Les caractéristiques suivantes du ménage augmentent le risque d’avoir quatre besoins et plus non comblés : personne seule ou famille monoparentale, ménage nombreux, statut de locataire et lorsque le principal soutien du ménage est âgé de moins de 65 ans, est immigrant, n’a pas de diplôme universitaire ou est sans emploi.

Les besoins non satisfaits plus fréquents dans les ménages à faible revenu

Les proportions de ménages ayant des besoins non satisfaits sont plus élevées dans les ménages à faible revenu, sauf pour le besoin de maintenir le logement exempt d’insectes et d’animaux nuisibles. Le plus grand écart entre les catégories de revenu est observé pour la capacité à couvrir une dépense imprévue de 500 $. En effet, près de 45 % des ménages à faible revenu n’ont pas cette capacité contre environ 10 % pour les ménages qui ne sont pas à faible revenu.


L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le coordonnateur statistique pour le Québec et la pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Sources :