Rémunération par niveau de complexité et selon diverses ventilations au Québec en 2016 – Ouvrier de voirie (513)

 Exporter en Excel 2013

Secteur Heures régulières hebd. de travail Échelle salariale Salaire annuel Salaire horaire Rémunération globale1

Minimum Maximum normal



h $ $/h

Ensemble du Québec
Niveau 2 38,3 ... ... 50 330 25,21 44,14
Niveau 3 x ... ... x x x
Secteur public2
Niveau 2 38,3 ... ... 50 330 25,21 44,14
Niveau 3 x ... ... x x x
Secteur privé
Niveau 2 x ... ... x x x
Niveau 3 x ... ... x x x
Privé syndiqué
Niveau 2 x ... ... x x x
Niveau 3 x ... ... x x x
Privé non syndiqué
Niveau 2 x ... ... x x x
Niveau 3 x ... ... x x x
Privé, 200-499 employés
Niveau 2 x ... ... x x x
Niveau 3 x ... ... x x x
Privé, 500 employés et plus
Niveau 2 x ... ... x x x
Niveau 3 x ... ... x x x
Fabrication
Niveau 2 x ... ... x x x
Niveau 3 x ... ... x x x
  

... Les ouvriers sont la plupart du temps rémunérés selon un taux fixe.
1. Pour connaître l'équation et ses composantes, se référer au chapitre « La méthodologie » du rapport Rémunération des salariés. État et évolution comparés, 2016.
2. Désigne l'administration québécoise (fonction publique québécoise, réseaux publics de l'éducation, de la santé et des services sociaux) ainsi que le secteur « autre public » (administration municipale [25 000 habitants et plus], entreprises publiques des trois paliers gouvernementaux, universités et administration fédérale au Québec).
  
Source : Enquête sur la rémunération globale au Québec. Collecte 2016.
 
27 février 2017
     

Signes conventionnels utilisés dans les tableaux

Sommaire des responsabilités

L'ouvrier de voirie effectue divers travaux semi-spécialisés ayant trait à l’entretien, à la réfection et à la construction d’ouvrages publics, principalement dans le réseau routier, en utilisant de l’équipement léger et portatif tel qu’un marteau pneumatique, un vibrateur, un compresseur ou tout autre équipement similaire; pose des panneaux de signalisation et trace les bandes de démarcation routière; effectue des travaux manuels simples et courants tels que l’enlèvement des rebuts, le creusage et le remplissage de trous et de tranchées, l’élagage de broussailles, la manutention d’objets lourds, le chargement et le déchargement de matériaux, l’entretien de pelouses et le déneigement.

Scolarité requise

Diplôme d’études secondaires

Condition de pratique

Permis de conduire valide pour l’exercice d’un métier de construction (pour certains emplois)

Expérience généralement requise par niveau de complexité

  • Niveau 1  : Sans objet
  • Niveau 2  : 2 ans
  • Niveau 3  : 4 ans

Exemples d’appellations d’emploi

  • Manœuvre des travaux publics
  • Ouvrier des travaux publics
  • Ouvrier à l’entretien des routes
  • Ouvrier de voirie
  • Chef d’équipe de manœuvres des travaux publics
  • Chef d’équipe en routes et structures

Voir toutes les appellations d’emploi

À exclure de cet emploi

  • Journalier (ERG 508)
  • Contremaître
  • Boutefeu (dynamitage)
  • Conducteur de véhicules légers et lourds (ERG 503 – 504)