Dossiers - Jeux de hasard et d’argent : attention, danger!  

Savais-tu que plus du tiers des élèves du secondaire, en 2008, ont parié au moins une fois, et que les garçons ont tenté leur chance un peu plus souvent que les filles (41 % contre 33 %)? Que 17 % des ados ont gratté des loteries instantanées au cours de la même période et que 4,9 % ont fait des paris sur Internet? C’est ce que révèle une récente enquête réalisée par l’Institut de la statistique du Québec.

Mais pourquoi donc faire une enquête sur le sujet? Jouer à des jeux de hasard et d’argent, c’est le fun et ça ne fait de mal à personne. Malheureusement, pour environ 2 % des adolescents, le jeu est devenu comme une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Ils ont développé une dépendance au jeu. Et cela peut arriver à n’importe qui, même à toi!

Caricature sur les problèmes de gambling chez les jeunes

Voici quelques explications qui pourront s’avérer fort utiles pour t’aider à comprendre ce que sont les jeux de hasard et d’argent. Et, qui sait?, ça pourra peut-être t’aider, toi-même ou un ou une de tes amis.

Que sont les jeux de hasard et d’argent?
À ton avis, qu’est-ce que les paris sportifs, les billets de loterie, le bingo, les appareils de loterie vidéo, les billets à gratter, les courses de chevaux, les jeux d’habileté et les cartes – où l’on joue pour gagner de l’argent – ainsi que les jeux de casino ont en commun?

Tu l’as deviné, ce sont tous des jeux de hasard et d’argent. En fait, on définit ces jeux comme étant des divertissements qui reposent sur le hasard ou sur certaines habiletés physiques ou intellectuelles, et pour lesquels tu mises de l’argent ou un objet de valeur dans le but de gagner plus d’argent. Bien entendu, la nature de ces jeux tient au fait que les résultats ne peuvent être contrôlés ou prédits, puisqu’ils reposent sur la chance.

Pourquoi commence-t-on à jouer?
En général, à l’adolescence, on joue pour le frisson (thrill), les sensations fortes, pour oublier ses problèmes, pour se sentir important. Cartes et jetons de pokerOn joue également pour faire de l’argent rapidement en pensant qu’il est possible de contrôler le jeu! Or, tout le monde sait qu’il est impossible de contrôler le hasard.

Qui sont les joueurs?
Il y a un peu plus de garçons que de filles qui vont jouer occasionnellement à des jeux de hasard et d'argent (33 % contre 28 %). Les garçons sont aussi plus nombreux à figurer parmi les joueurs habituels que les filles (7 % contre 4 %).

Les garçons sont plus susceptibles de développer un problème de jeu que les filles, parce qu’ils sont plus compétitifs et qu’ils aiment se sentir importants lorsqu’ils gagnent. Les jeux des garçons adoptent aussi une forme plus problématique que ceux des filles, par exemple les paris sportifs.

Tu connais sûrement quelqu’un dans ton entourage qui a déjà parié de l’argent sur l’issue d’un match de hockey et qui se vantait qu’il allait gagner parce qu’il connaissait bien les statistiques des équipes. Tu sais très bien que l’on ne peut jamais prédire le déroulement d’un match. Un événement imprévu peut tout faire changer. Il s’agit que le joueur vedette se blesse et, hop!, la victoire vient d’échapper à l’équipe et, du même coup, le parieur a peut-être perdu une grosse somme d’argent!

Quels sont les jeux d’argent et de hasard les plus populaires?
Les filles, toutes proportions gardées, sont plus nombreuses que les garçons à gratter des gratteux (20 % contre 15 %), à jouer aux autres loteries (9 % contre 7 %) et à jouer au bingo (12 % contre 10 %). Pour les autres jeux, une participation proportionnellement plus grande chez les garçons est généralement notée.

Et les probabilités dans tout ça?  

Les probabilités forment une branche de la mathématique qui consiste à évaluer le nombre de chances qu’un événement survienne. Il est facile de constater que le hasard intervient continuellement dans la vie courante. Il est fréquent d’entendre, dans un bulletin de météo, que la probabilité d’orages est de 30 % cette nuit et de 70 % dans la matinée. Les numéros gagnants à Loto-Québec dépendent aussi du hasard. La probabilité est un rapport de possibilité.

Prenons un exemple. Tu joues aux dés avec un ami. Tu gagneras la partie si tu obtiens un six. Or, on sait tous que le dé peut retomber de six façons. Parmi ces six cas, un seul cas te sera favorable et te donnera la victoire. La probabilité que tu gagnes la partie est donc d’une chance sur six.

Savais-tu que, lorsque tu achètes des billets de loterie, la probabilité de gagner le gros lot est indiquée au verso et, bien que les images médiatisées de quelques gagnants devenus millionnaires soient une source infinie de rêve, tu vas déchanter assez rapidement en t’apercevant que les chances de décrocher un prix sont très minces.

Chances de gagner avec une participation

De plus, il faut toujours avoir en tête que les cartes, les machines, les boules de tirage à la loterie n’ont pas de mémoire : chaque jeu est indépendant des autres. Les résultats ne dépendent pas de toi : ils ne relèvent que du hasard.

Jeune fille en détresseQuand le plaisir devient un cauchemar
S’adonner à des jeux de hasard et d’argent d’une façon contrôlée, de temps en temps, et uniquement pour le plaisir n’est pas nécessairement problématique. Par contre, il faut toujours garder à l’esprit que les jeux de hasard et d’argent sont des activités très risquées et qu’elles peuvent causer de sérieux problèmes.

Lorsque tu ne peux plus t’arrêter ni te contrôler, et que le jeu tourne en véritable obsession, c’est que tu as développé une dépendance face au jeu, comme les toxicomanes et les alcooliques face à la drogue et à l’alcool. Les gens ayant développé une dépendance au jeu croient que cette activité les aide à oublier leurs problèmes. Dans les faits, c’est tout le contraire, puisque le jeu n’est pas une solution mais une source de problèmes éventuels.

Ceux qui en souffrent font l’expérience d’un bon nombre de conséquences négatives qui viennent littéralement gâcher leur vie. D’ailleurs, cela entraîne souvent une augmentation de la délinquance et des actes criminels, la rupture des liens familiaux, des pertes d’amitié, des échecs scolaires, des difficultés financières et même la dépression ou le suicide. Je ne crois pas que tu aimerais connaître l’un ou l’autre de ces problèmes dans ta vie!

Où trouver de l’aide?
Si tu as des problèmes de jeu et que tu veux obtenir de l’aide, tu peux communiquer 24 heures par jour, 7 jours par semaine, avec la ligne d’aide de Loto-Québec en composant le 1 866 767-5389 ou 1 866 SOS-JEUX. Sois sans crainte, ce service est totalement gratuit, strictement confidentiel, anonyme et bilingue.

La ligne a pour but d’offrir une oreille attentive et de fournir des renseignements pertinents afin de t’aider à briser ta dépendance face aux jeux de hasard et d’argent. Elle permet également de te faire connaître les ressources disponibles dans chacune des régions du Québec.

Sources :