Panorama des régions du Québec : regain de l’économie montréalaise

Québec, le 19 juin 2014 – Après avoir subi les soubresauts de la récession qui a traversé le Québec en 2008-2009, la région administrative de Montréal connaît un regain économique au cours des dernières années. Le PIB et le revenu disponible par habitant ont augmenté dans cette région à un rythme plus soutenu depuis 2011. La situation du marché du travail s’est aussi améliorée. En 2013, l’emploi a progressé de 2,7 %, l’une des plus fortes hausses au Québec, et le taux de chômage a diminué de 0,5 point de pourcentage pour se fixer à 9,7 %. Quant aux dépenses en immobilisation des secteurs publics et privés, elles ont atteint 17,3 G$ sur l’île de Montréal en 2013, un niveau sans précédent. La région montréalaise se démarque aussi sur le plan démographique, notamment par l’importance de l’immigration internationale : près des deux tiers des nouveaux arrivants y résident. En ce qui a trait à la migration interrégionale, bien que la région de Montréal enregistre toujours des pertes dans ses échanges migratoires avec les autres régions du Québec, celles-ci tendent à se réduire légèrement depuis quelques années.

C'est ce que révèle, entre autres, la publication de l'Institut de la statistique du Québec, intitulée Panorama des régions du Québec, édition 2014, qui paraît aujourd'hui sur son site Web.

Fortes hausses dans les régions nordiques

Les régions administratives localisées au nord, telles que l’Abitibi-Témiscamingue, le Nord-du-Québec et la Côte-Nord, voient leur croissance économique s’accélérer depuis les dernières années stimulée, entre autres, par l’augmentation des activités dans le secteur des mines. D’ailleurs, cette dernière région se distingue en étant celle qui enregistre la plus forte hausse du PIB et du revenu disponible par habitant en 2012.

Reprise économique difficile en Outaouais

En revanche, l’économie de l’Outaouais tarde à reprendre de la vigueur. Cette région est d’ailleurs la seule à récemment subir une baisse du revenu disponible par habitant. Cette situation s’explique notamment par le fait que l’Outaouais est l’une des régions qui a créé le moins d’emplois au Québec au cours des dernières années.

Un portrait détaillé

Le Panorama des régions du Québec analyse, compare et illustre l'évolution récente des 17 régions administratives du Québec sur diverses thématiques, accompagnées d'une panoplie de figures, de cartes thématiques et de tableaux statistiques produits par des spécialistes de chaque domaine. L'analyse a été bonifiée cette année avec l'ajout d'un thème portant sur le tourisme. On y apprend notamment que c’est à Montréal où le taux d’occupation des établissements d’hébergement est le plus élevé en 2013, tandis que c’est dans Lanaudière qu’il y est le plus faible.

Statistiques par MRC

Le document contient également une section spéciale consacrée aux statistiques par MRC. On y constate que la plupart des MRC situées dans la couronne montréalaise se caractérisent à la fois par une forte croissance démographique ainsi que par un taux de travailleurs et un revenu disponible par habitant parmi les plus élevés du Québec.


L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le coordonnateur statistique pour le Québec et la pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Sources :

  • Stéphane Ladouceur
    Spécialiste en aménagement du territoire et développement régional
    Tél. : 418 691-2411, poste 3084
  • Sylvain Carrier
    Conseiller en communication
    Tél. : 418 691-2403, poste 3329
    Cellulaire : 418 655-2411
  • Centre d'information et de documentation
    Tél. : 418 691-2401
    ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
  • Compte Twitter : http://twitter.com/statquebec