Un engagement soutenu pour la culture de la part des municipalités québécoises

Québec, le 14 mai 2015 – En 2013, les dépenses des municipalités québécoises au titre de la culture atteignent 878 M$, soit 4,1 % de plus que l’année précédente. C’est ce que révèlent les plus récents résultats de l’enquête annuelle réalisée auprès des municipalités par l’Observatoire de la culture et des communications du Québec de l’Institut de la statistique du Québec.

Les bibliothèques demeurent le principal pôle d’action culturelle des municipalités

La plus importante part des montants dédiés à la culture par les municipalités va aux bibliothèques. Une autre part significative sert au financement d’activités du domaine Arts et lettres et du domaine Patrimoine, art public et design. Ces trois domaines absorbent ensemble environ 80 % des dépenses en culture faites sous forme de services rendus. Ce résultat est assez constant d’une année à l’autre.

Part des dépenses en culture dans les dépenses de fonctionnement des municipalités

En 2013, les montants engagés en culture représentent 4,7 % des dépenses globales de fonctionnement des municipalités, alors qu’en 2012 cette proportion était de 4,8 %. Cette différence tient au fait que les dépenses en culture ne croissent pas au même rythme que le total des dépenses de fonctionnement des municipalités.

Ces données proviennent de la publication Optique culture no 40, que l’on peut consulter sur le site Web de l’Institut de la statistique du Québec.


L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le coordonnateur statistique pour le Québec et la pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Sources :