Produit intérieur brut : croissance variable dans les régions en 2014

Québec, le 21 juin 2016 – En 2014, le produit intérieur brut aux prix de base en dollars courants (PIB) se chiffre à 340 773 M$ au Québec. La croissance atteint 2,3 % par rapport à 2013, alors que la croissance annuelle moyenne au cours des sept dernières années est de 2,6 %. Le Nord-du-Québec connaît la plus forte augmentation (+ 12,1 %), suivi de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (+ 6,1 %). Dans ces deux régions, la croissance découle particulièrement du secteur des biens, en hausse de 16,9 % et de 20,7 %. C’est ce qui ressort des données sur le PIB régional mises à jour par l’Institut de la statistique du Québec et diffusées aujourd’hui sur son site Web.

Les régions de Lanaudière (+ 3,4 %), de Chaudière-Appalaches (+ 3,0 %) et de Montréal (+ 2,9 %) évoluent également plus rapidement que l’ensemble du Québec en 2014. Les croissances des autres régions administratives se concentrent autour de la moyenne québécoise : la région de Laval croît de 2,6 %, tandis que la Montérégie, l’Outaouais et la Mauricie augmentent respectivement de 2,1 %, de 2,1 % et de 2,0 %. Sous la barre des 2,0 % se situent l’Estrie (+ 1,9 %), le Saguenay–Lac-Saint-Jean (+ 1,7 %), l’Abitibi-Témiscamingue (+ 1,7 %), le Centre-du-Québec (+ 1,6 %) et la Capitale-Nationale (+ 1,2 %). De leur côté, les Laurentides (+ 1,0 %) et le Bas-Saint-Laurent (+ 0,7 %) affichent les plus faibles augmentations en 2014. Enfin, la Côte-Nord fléchit pour une deuxième année consécutive (– 3,1 %), ce qui ne l’empêche pas d’enregistrer un taux de croissance annuel moyen de 5,2 % depuis 2007.

La RMR de Montréal enregistre la croissance la plus élevée

Avec une hausse de son PIB de 3,2 %, la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal se distingue de l’ensemble du Québec (+ 2,3 %). La RMR de Sherbrooke croît de 2,9 %, alors que les autres RMR voient leur PIB augmenter d’un taux inférieur à la moyenne québécoise : Gatineau (+ 2,2 %), Trois-Rivières (+ 2,0 %), Québec (+ 1,3 %) et Saguenay (+ 0,7 %). Enfin, le territoire du Québec hors RMR présente une hausse de son PIB de 0,9 %.


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Sources :