Les travailleurs québécois de 15 à 29 ans sont plus vulnérables à l’égard des contraintes physiques en milieu de travail que les plus âgés

Montréal, le 29 novembre 2017. – L’Institut de la statistique du Québec rend public aujourd’hui un bulletin Zoom santé qui porte sur certains aspects de la santé au travail des jeunes Québécois âgés de 15 à 29 ans, dont les deux tiers occupent un emploi rémunéré.

Cette étude montre d’abord que 30 % des jeunes travailleurs sont exposés à un niveau élevé de contraintes physiques, comparativement à 20 % chez leurs aînés. Les hommes et les jeunes âgés de 15 à 19 ans sont davantage touchés. Le type de contrainte la plus répandue est le travail debout de manière prolongée, qui concerne 48 % des jeunes de 15 à 29 ans.

Cette étude permet également de constater que certaines lésions au travail sont associées à un niveau élevé de contraintes physiques. Ainsi, un jeune travailleur sur cinq (22 %) souffre de troubles musculosquelettiques, les femmes étant plus particulièrement touchées. Les blessures attribuables à des mouvements répétitifs concernent 4,1 % des jeunes travailleurs tandis que 3,6 % d’entre eux sont victimes de blessures « accidentelles ».

Cette étude repose sur les données de l’Enquête québécoise sur la santé de la population, 2014-2015, menée par l’Institut de la statistique du Québec à la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux. Il s’agit d’une enquête réalisée auprès de 45 760 personnes dans 17 régions sociosanitaires.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Sources :