Maintien de l’emploi et hausse du taux de chômage au mois d’août

Montréal, le 8 septembre 2017. – L’emploi varie peu au Québec (– 6 000; – 0,1 %) et au Canada (+ 22 200; + 0,1 %) au mois d’août. Au Québec, le taux de chômage augmente de 0,3 point et s’établit à 6,1 %. Il diminue de 0,1 point et se fixe à 6,2 % au Canada. C’est ce qui ressort de l’analyse des données sur l’emploi et la population active diffusée par l’Institut de la statistique du Québec, à partir des résultats de l’Enquête sur la population active1.

L’emploi est en baisse dans le secteur des biens (– 19 900) et progresse dans celui des services (+ 13 900).

Depuis août 2016, l’emploi affiche une variation de 93 300 (+ 2,3 %) au Québec et de 374 300 emplois pour l’ensemble du Canada (+ 2,1 %).

L’emploi étudiant est en hausse à l’été 2017 comparativement à l’été 2016

Durant l’été 2017 (mai, juin, juillet et août), 316 300 étudiants (personnes de 15 à 24 ans qui fréquentaient l’école à temps plein en mars et qui ont l’intention de retourner aux études à l’automne) ont occupé un emploi. Moins de la moitié de ces étudiants travaillent à temps plein (117 300); en effet, la majorité d’entre eux ont un emploi à temps partiel (199 000). Les femmes (175 900) sont plus nombreuses à avoir occupé un emploi que les hommes (140 400). L’analyse selon le groupe d’âge révèle une forte présence d’emploi étudiant chez les 20 à 24 ans (139 800) suivi des 17 à 19 ans (132 400); on en compte 44 100 chez les 15 et 16 ans.

Par rapport à l’été 2016, le nombre d’étudiants en emploi progresse (+ 32 900; + 11,6 %). Cette hausse s’observe surtout chez les hommes (+ 29 700) et se répartit entre l’emploi à temps partiel (+ 21 100) et celui à temps plein (+ 11 800). Par ailleurs, on constate une croissance de l’emploi au cours de cette période chez les 15 et 16 ans (+ 11 900) et les 17 à 19 ans (+ 19 500); chez les 20 à 24 ans, l’emploi demeure stable.

Par rapport à la moyenne des mois de mai à août 2016, le taux d’emploi et le taux d’activité des étudiants augmentent respectivement de 3,8 points et de 2,9 points pour s’établir à 56,5 % et à 64,9 % en 2017. En ce qui concerne le taux de chômage, il fléchit de 2,0 points pour se fixer à 12,9 %.

 

1. L’Institut de la statistique du Québec publie mensuellement les Résultats de l’Enquête sur la population active pour le Québec à partir des données diffusées par Statistique Canada. Ce document, disponible sur le site Web de l’Institut à 14 h, constitue une analyse détaillée accompagnée de tableaux et de graphiques. Les estimations mensuelles tirées de l’Enquête sur la population active sont fondées sur un échantillon et ainsi sujettes à une certaine variabilité d’autant plus importante lorsqu’elles sont ventilées selon le sexe, l’âge, les régions, les industries, etc. Les estimations mensuelles se caractérisent également par une plus grande variabilité que les tendances observées sur de plus longues périodes. 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Sources :