Le modèle intersectoriel : un outil détaillé permettant de mesurer les effets des dépenses sur l’économie

Québec, le 26 avril 2018. – Sous le titre Impact économique pour le Québec, édition 2018, l’Institut de la statistique du Québec publie aujourd’hui un bulletin d’information concernant le modèle intersectoriel du Québec (MISQ) et ses utilisations possibles.

Plus précisément, le MISQ est un instrument d’analyse permettant de mesurer l’incidence d’un projet de dépenses (appelé « choc ») dans l’économie québécoise. À partir de différents types de dépenses, le modèle évalue l’impact sur la valeur ajoutée, la main-d’œuvre, la production de différents secteurs, les importations ainsi que les revenus des gouvernements.

Une fois le choc de dépenses initial appliqué à un secteur, le MISQ permet d’apprécier les effets sur les secteurs sollicités directement (effets directs) et indirectement (effets indirects), processus connu sous le nom de « propagation de la demande ».

Des effets différents d’un secteur à l’autre sur la valeur ajoutée, l’emploi et le contenu québécois

Afin d’illustrer le potentiel d’utilisation du modèle intersectoriel, le bulletin présente les effets d’une dépense générique de 100 millions de dollars appliquée aux six secteurs agrégés de l’économie du Québec.

Les résultats font ressortir que le ratio le plus élevé de valeur ajoutée dans l’économie québécoise revient au secteur de la fabrication. Ce résultat montre que chaque dollar additionnel de valeur ajoutée dans ce secteur génère le plus de valeur ajoutée chez l’ensemble des fournisseurs québécois de la chaîne de production.

Concernant l’effet sur l’emploi, le ratio de main-d’œuvre le plus élevé revient au secteur primaire, suivi par ceux de la fabrication et de la construction. En d’autres mots, ces secteurs génèrent le plus d’emplois indirects par emploi direct.

Par ailleurs, le secteur ayant le ratio le plus élevé de contenu québécois par dollar de production est celui des services publics. Ce résultat s’explique par le fait que la production de ce secteur nécessite peu d’importations.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Sources :