Légère baisse de 13 800 emplois et diminution du taux de chômage en avril 2018

Montréal, le 11 mai 2018. – En avril, l’emploi au Québec est en légère baisse de 13 800 (– 0,3 %) par rapport à mars. Le taux de chômage diminue de 0,2 point et se fixe à 5,4 %, en raison d’une baisse de la population active (– 22 800; – 0,5 %). C’est ce qui ressort de l’analyse des données sur l’emploi et la population active diffusée par l’Institut de la statistique du Québec, à partir des résultats de l’Enquête sur la population active1 de Statistique Canada.

L’emploi à temps plein a diminué de 21 500, alors que celui à temps partiel a progressé de 7 800. Une baisse de 11 900 emplois dans le secteur public et de 2 600 emplois chez les travailleurs indépendants est notée, alors que l’emploi varie peu dans le secteur privé (+ 800).

Le taux d’activité se fixe en avril à 64,7 % (– 0,4 point de pourcentage), alors que le taux d’emploi s’établit à 61,2 % (– 0,2 point de pourcentage).

Au Canada, l’emploi varie peu en avril (– 1 100; 0,0 %). Parmi les provinces, la plus forte création d’emplois a été constatée en Ontario (+ 9 300), alors que l’emploi recule de 13 800 au Québec et de 4 900 en Saskatchewan. Le taux de chômage canadien se maintient à 5,8 % en avril.

Au cours des quatre premiers mois de 2018, comparativement à la même période de l’année précédente, l’emploi au Québec a progressé de 75 500 (+ 1,8 %). Au cours de cette période, l’emploi à temps plein a augmenté de 128 700, alors que celui à temps partiel a diminué de 53 300.

Depuis le début de l’année 2018, le taux de chômage au Québec s’établit en moyenne à 5,5 %.

 

1. L’Institut de la statistique du Québec publie mensuellement les Résultats de l’Enquête sur la population active pour le Québec à partir des données diffusées par Statistique Canada. Ce document, disponible sur le site Web de l’Institut à 14 h, constitue une analyse détaillée accompagnée de tableaux et de graphiques. Les estimations mensuelles tirées de l’Enquête sur la population active sont fondées sur un échantillon et ainsi sujettes à une certaine variabilité plus importante que les tendances observées sur de plus longues périodes, plus particulièrement lorsqu’elles sont ventilées selon des sous-catégories comme le sexe, l’âge, les régions, les industries, etc.


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Sources :