Comme la plupart des économies avancées, l’économie du Québec connaît un processus de tertiarisation depuis la fin des années 1990

Québec, le 30 octobre 2019. – La part des industries productrices de services dans le PIB du Québec n’a cessé d’augmenter, passant de 66,8 % en 1997 à 72,9 % en 2016. En contrepartie, la part des industries productrices de biens a baissé, passant de 33,2 % à 27,1 % sur la même période. Toutefois, cette part a augmenté légèrement au cours des deux dernières années, pour atteindre 27,6 % en 2018.

La tendance à la baisse de la part des industries productrices de biens dans le PIB du Québec au cours de la période n’est pas l’effet d’une baisse de leur production. Elle résulte plutôt du fait que les industries productrices de services ont affiché une croissance plus forte que les industries productrices de biens. C’est ce qui ressort, entre autres, du bulletin Analyse de la structure économique du Québec de 1997 à 2018, diffusé aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec.

Figures : Évolution de la contribution des industries productrices de biens et des industries productrices de services au PIB en dollars courants du Québec et Indice du PIB en dollars courants – Industries productrices de biens et industries productrices de services, Québec, 1997-2015

 

Les parts des industries productrices de biens dans le PIB diminuent aussi au Canada et en Ontario

La part des industries productrices de biens dans le PIB a diminué plus fortement en Ontario qu’au Québec, passant de 31,3 % en 1997 à 22,7 % en 2018. Pour le Canada, les parts sont de 32,0 % en 1997 et de 27,9 % en 2015, soit des résultats semblables à ceux enregistrés pour le Québec. Toutefois, tant pour l’Ontario que pour le Canada, la part n’a pas cessé de diminuer au cours des dernières années.

Malgré une diminution de sa part relative, le secteur de la fabrication au Québec demeure plus important qu’au Canada et qu’en Ontario

Comme ce fut le cas pour l’ensemble des industries productrices de biens, la contribution du secteur de la fabrication au PIB du Québec a connu une tendance à la baisse, passant de 21,0 % en 1997 à 13,3 % en 2013. Depuis, cette part a augmenté légèrement.

Cependant, ce secteur demeure le plus important de l’économie du Québec : en 2018, sa production représentait 14,1 % du PIB. Il s’agit d’une contribution plus importante qu’en Ontario (12,2 %) et que dans l’ensemble du Canada (10,7 % en 20151).

 

Évolution de la contribution au PIB en dollars courants du secteur de la fabrication au Québec, en Ontario (1997-2018) et au Canada (1997-2015)


Figure : Évolution de la contribution au PIB en dollars courants du secteur de la fabrication au Québec, en Ontario (1997-2018) et au Canada (1997-2015)

Source : Institut de la statistique du Québec, Direction des statistiques économiques et Statistiques Canada, Produit intérieur brut par industrie.

 

1. Les données relatives au produit intérieur brut (PIB) aux prix de base du Canada ainsi qu’à la contribution des différents secteurs au PIB du Canada ne sont disponibles que jusqu’en 2015.

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec