Tableau statistique

Nombre d'unités d'évaluation¹ et valeur imposable moyenne uniformisée² par type d'immeuble résidentiel, Outaouais³, exercices financiers 2013-2017

 Exporter en Excel 2013

Unité 2013r 2014r 2015r 2016r 2017

Résidence unifamiliale4 n 98 595 99 885 100 922 101 793 102 593
$ 226 536 239 305 244 572 248 162 249 722
Copropriété n 9 864 10 481 11 492 12 544 12 686
$ 172 717 182 572 184 254 192 198 192 811
Immeuble de 2 à 5 logements n 12 274 12 547 12 696 13 015 13 324
$ 261 509 276 540 285 246 290 453 293 283
Immeuble de 6 logements et plus n 1 159 1 171 1 178 1 195 1 211
$ 1 251 813 1 315 252 1 436 728 1 433 894 1 432 291
Chalet et maison de villégiature n 20 567 20 546 20 525 20 556 20 510
$ 145 136 152 996 159 636 165 275 167 509
Habitation en commun n 115 119 119 125 130
$ 3 056 447 3 098 782 3 213 798 3 220 033 3 224 907
Maison mobile et roulotte n 2 029 2 055 2 018 2 016 1 960
$ 66 076 69 966 74 018 73 872 75 437
Autres immeubles résidentiels5 n 4 338 4 351 4 476 4 470 4 620
$ 50 189 53 248 53 668 55 664 56 653
  

1. Correspond au nombre total d'unités inscrites au rôle d'évaluation. Notons que le nombre d'unités d'évaluation ne correspond pas au nombre de logements.
2. La valeur imposable uniformisée représente la valeur inscrite au rôle multipliée par le facteur comparatif établi pour chacun des exercices financiers. Le facteur comparatif est l'inverse de la proportion médiane du rôle. Cette dernière est établie après le dépôt du rôle triennal et elle est constituée par la donnée médiane d'une distribution de proportions individuelles mettant en relation le prix de vente des propriétés ayant fait l'objet de transactions et leur évaluation inscrite au rôle. Précisons que les valeurs moyennes uniformisées de 2013, de 2014, de 2015, de 2016 et de 2017 du présent tableau représentent respectivement les conditions du marché au 1er juillet 2011, au 1er juillet 2012, au 1er juillet 2013, au 1er juillet 2014 et au 1er juillet 2015.
3. Les villages nordiques, cris, naskapis ainsi que les réserves indiennes et les établissements indiens ne sont pas considérés dans les totaux des régions administratives. Ces territoires ne sont pas assujettis à la Loi sur la fiscalité municipale.
4. La résidence unifamiliale correspond à toute unité d'évaluation qui est constituée par une résidence d'un seul logement, à l'exclusion faite des copropriétés résidentielles et des maisons mobiles.
5. Comprend les résidences provisoires, les pourvoiries, les camps forestiers, les parcs de roulottes et de maisons mobiles, les hôtels et motels résidentiels ainsi que les espaces détenus en copropriété divise (stationnements).
  
Source : Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Évaluation foncière des municipalités du Québec.
Compilation : Institut de la statistique du Québec, Direction des statistiques sectorielles et du développement durable.
 
16 juin 2017
 

Signes conventionnels utilisés dans les tableaux

Logo bdso
Vous pouvez obtenir des informations supplémentaires (tableau personnalisé, représentation cartographique, définitions, méthodologies et classifications) sur ces données dans la Banque de données des statistiques officielles sur le Québec