Tableau statistique

Nombre de médecins et de dentistes, région sociosanitaire de la Montérégie et ensemble du Québec, 2012-2016

 Exporter en Excel 2013

2012 2013 2014 2015 2016 Variation
2016/2012


n %

Montérégie1
Total des médecins2 2 300 2 404 2 462 2 529 2 274
Nombre pour 1 000 habitants3 1,55 1,60 1,63 1,85 1,65
    Omnipraticiens 1 313 1 360 1 404 1 414 1 235
    Nombre pour 1 000 habitants3 0,88 0,91 0,93 1,03 0,89
    Spécialistes 987 1 044 1 058 1 115 1 039
    Nombre pour 1 000 habitants3 0,66 0,70 0,70 0,81 0,75
Total des dentistes2 619 .. 632 .. ..
Nombre pour 1 000 habitants 0,42 .. 0,42 .. ..
  
Ensemble du Québec
Total des médecins2 18 003 18 455 18 857 19 200 19 443 8,0
Nombre pour 1 000 habitants3 2,23 2,26 2,30 2,32 2,34 4,9
    Omnipraticiens 8 540 8 720 8 906 9 071 9 157 7,2
    Nombre pour 1 000 habitants3 1,06 1,07 1,08 1,10 1,10 4,1
    Spécialistes 9 463 9 735 9 951 10 129 10 286 8,7
    Nombre pour 1 000 habitants3 1,17 1,19 1,21 1,23 1,24 5,6
Total des dentistes2 3 638 .. 3 746 .. ..
Nombre pour 1 000 habitants 0,45 .. 0,46 .. ..
  

1. Depuis le 1er avril 2015, à la suite de la mise en vigueur de la Loi modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l'abolition des agences régionales, les données de deux centres de santé et services sociaux (CSSS) de la Montérégie, soit le CSSS La Pommeraie et le CSSS de la Haute-Yamaska, ont été intégrées au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Estrie – Centre hospitalier de Sherbrooke (CIUSSS de l'Estrie – CHUS) et sont présentées avec les données de la région sociosanitaire de l'Estrie. Pour consulter la liste des municipalités affectées par ces modifications.
2. Dans les statistiques, seuls les médecins et les dentistes ayant reçu de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) au moins un paiement pour des services médicaux rendus durant l'année visée sont pris en compte.
3. Calculé pour l'ensemble du personnel concerné par rapport à la population prise au 1er juillet de chaque année financière. Pour plusieurs raisons, les ratios médecins/population par région ne doivent pas être interprétés comme des indicateurs d'accès aux services médicaux. Parmi ces raisons, la principale tient au fait que les populations de plusieurs régions reçoivent une partie importante des services qui leur sont fournis de médecins d'une région autre que celle dans laquelle résident ces populations. C'est le cas notamment des populations des régions situées en périphérie des grands centres de Montréal et de Québec.
  
Source : Régie de l'assurance maladie du Québec, 2017.
  
 
19 décembre 2017
           

Signes conventionnels utilisés dans les tableaux