Tableau statistique

Nombre d'unités d'évaluation¹ et valeur imposable moyenne uniformisée² par type d'immeuble résidentiel, Montérégie³, exercices financiers 2013-2017

 Exporter en Excel 2013

Unité 2013r 2014r 2015r 2016r 2017

Résidence unifamiliale4 n 358 105 362 142 365 246 367 836 370 421
$ 264 625 275 095 281 885 286 425 289 286
Copropriété n 47 224 51 688 54 854 57 554 59 309
$ 208 990 215 283 219 064 218 544 220 297
Immeuble de 2 à 5 logements n 37 215 37 953 38 442 38 873 39 290
$ 284 520 296 621 305 303 311 274 315 712
Immeuble de 6 logements et plus n 7 709 7 742 7 799 7 867 7 956
$ 869 984 899 757 921 305 994 590 1 014 792
Chalet et maison de villégiature n 6 922 5 853 5 495 5 276 5 172
$ 166 192 160 747 163 550 174 139 180 331
Habitation en commun n 568 582 578 570 567
$ 2 623 060 2 782 516 2 888 065 3 123 697 3 240 010
Maison mobile et roulotte n 12 151 11 984 11 872 11 713 11 485
$ 84 692 87 566 90 660 92 114 93 041
Autres immeubles résidentiels5 n 4 011 3 971 4 032 4 049 4 070
$ 67 044 71 071 70 798 77 398 81 188
  

1. Correspond au nombre total d'unités inscrites au rôle d'évaluation. Notons que le nombre d'unités d'évaluation ne correspond pas au nombre de logements.
2. La valeur imposable uniformisée représente la valeur inscrite au rôle multipliée par le facteur comparatif établi pour chacun des exercices financiers. Le facteur comparatif est l'inverse de la proportion médiane du rôle. Cette dernière est établie après le dépôt du rôle triennal et elle est constituée par la donnée médiane d'une distribution de proportions individuelles mettant en relation le prix de vente des propriétés ayant fait l'objet de transactions et leur évaluation inscrite au rôle. Précisons que les valeurs moyennes uniformisées de 2013, de 2014, de 2015, de 2016 et de 2017 du présent tableau représentent respectivement les conditions du marché au 1er juillet 2011, au 1er juillet 2012, au 1er juillet 2013, au 1er juillet 2014 et au 1er juillet 2015.
3. Les villages nordiques, cris, naskapis ainsi que les réserves indiennes et les établissements indiens ne sont pas considérés dans les totaux des régions administratives. Ces territoires ne sont pas assujettis à la Loi sur la fiscalité municipale.
4. La résidence unifamiliale correspond à toute unité d'évaluation qui est constituée par une résidence d'un seul logement, à l'exclusion faite des copropriétés résidentielles et des maisons mobiles.
5. Comprend les résidences provisoires, les pourvoiries, les camps forestiers, les parcs de roulottes et de maisons mobiles, les hôtels et motels résidentiels ainsi que les espaces détenus en copropriété divise (stationnements).
  
Source : Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, Évaluation foncière des municipalités du Québec.
Compilation : Institut de la statistique du Québec, Direction des statistiques sectorielles et du développement durable.
 
16 juin 2017
 

Signes conventionnels utilisés dans les tableaux

Logo bdso
Vous pouvez obtenir des informations supplémentaires (tableau personnalisé, représentation cartographique, définitions, méthodologies et classifications) sur ces données dans la Banque de données des statistiques officielles sur le Québec