Familles de recensement1 selon le nombre d'enfants de tous âges, municipalités et TE2 de Montréal et de Laval et ensemble du Québec, 2011


Total Sans enfants  Avec enfants3

Total 1 enfant 2 enfants 3 enfants ou plus



n

  
Montréal 475 095 176 740 298 350 144 415 107 700 46 240
Laval 112 880 39 930 72 955 31 155 30 010 11 790
  
TE
Montréal 475 095 176 740 298 350 144 415 107 700 46 240
Laval 112 880 39 930 72 955 31 155 30 010 11 790
  
Municipalités
Baie-D'Urfé 1 155 465 685 235 300 150
Beaconsfield 5 650 1 870 3 780 1 285 1 720 775
Côte-Saint-Luc 8 550 3 400 5 150 2 265 1 840 1 045
Dollard-Des Ormeaux 13 895 4 050 9 850 3 725 4 135 1 990
Dorval 4 915 1 930 2 985 1 380 1 175 435
Hampstead 1 930 630 1 300 400 505 390
Kirkland 6 075 1 675 4 395 1 480 2 130 785
Laval 112 880 39 925 72 955 31 160 30 010 11 790
Montréal 410 035 154 595 255 445 127 770 89 545 38 130
Montréal-Est 975 345 630 340 200 90
Montréal-Ouest 1 475 445 1 025 390 470 170
Mont-Royal 5 265 1 625 3 640 1 245 1 635 755
Pointe-Claire 8 445 3 035 5 410 2 250 2 345 815
Sainte-Anne-de-Bellevue 1 245 425 825 350 360 115
Senneville 285 135 155 55 70 30
Westmount 5 200 2 115 3 085 1 245 1 275 570
  
Ensemble du Québec 2 203 625 930 390 1 273 240 596 020 487 145 190 070

Selon le découpage géographique et la dénomination territoriale au 1er janvier 2011.
  
1. Les familles de recensement sont formées d'un couple (marié ou en union libre) avec ou sans enfants ou d'un parent seul vivant avec au moins un enfant. Un couple peut être composé de conjoints de sexe opposé ou de même sexe.
2. Les territoires des TE représentent l'équivalent des territoires des divisions de recensement (DR).
3. Sont considérés comme des enfants dans les familles de recensement les fils et les filles biologiques, par alliance ou par adoption qui vivent dans le même logement que leurs parents ou qu'un de leur parent, ainsi que les petits-enfants qui vivent avec leurs grands-parents en l'absence des parents. Les enfants qui vivent avec leur conjoint ou avec un ou plusieurs de leurs propres enfants ne font pas partie de la famille de recensement de leurs parents, même s'ils vivent dans le même logement. Ils font plutôt partie d'une famille de recensement distincte. Les enfants qui sont aux études ou qui occupent un emploi d'été ailleurs, mais qui retournent vivre chez leurs parents au cours de l'année sont considérés comme des membres de la famille de recensement de leurs parents. Cette définition s'applique depuis le Recensement de 2001.
  
Note :
Afin de protéger davantage la confidentialité des renseignements personnels fournis par les répondants, les données correspondant aux collectivités dont la taille de la population se situe en deçà de 40 personnes ont été supprimées. De la sorte, seul le chiffre de population totale est fourni. La collectivité concernée dans la région de Montréal est L'Ïle-Dorval (V).
  
Source : Statistique Canada, Recensement 2011, adapté par l'Institut de la statistique du Québec.
 
19 décembre 2012

Signes conventionnels utilisés dans les tableaux