L’impact de la séparation des parents sur la santé mentale des jeunes enfants

L’impact de la séparation des parents sur la santé mentale des jeunes enfants

Cette publication a été réalisée à partir des données de l'Étude longitudinale du développement des enfants du Québec (ÉLDEQ). Les analyses s’appuient sur un sous-échantillon d’enfants suivis de l’âge de 3 ½ ans, alors qu’ils vivaient tous avec leurs deux parents biologiques, jusque vers l’âge de 8 ans. On y évalue l’impact de la rupture des parents sur certains aspects de la santé mentale des enfants (l’anxiété-dépression et les comportements d’opposition). On y compare également les caractéristiques du milieu familial dans lequel les enfants de foyers rompus vivaient avant la séparation de leurs parents, avec celles des enfants dont les parents étaient toujours ensemble alors qu’ils avaient 8 ans.