Scolarisation au Québec : les femmes proportionnellement plus nombreuses que les hommes à atteindre le niveau universitaire

Québec, le 23 juillet 2020. – En 2016, près de 3 Québécois sur 10 détiennent un certificat, un diplôme ou un grade universitaire. Les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à avoir atteint le niveau universitaire (33 % c. 26 %) et collégial (21 % c. 17 %). Pour leur part, les hommes sont proportionnellement plus nombreux à avoir suivi une formation de niveau professionnel. Ces résultats publiés aujourd’hui dans le Bulletin sociodémographique de l’Institut de la statistique du Québec sont tirés du Recensement canadien de 2016 sur les niveaux de scolarité et les domaines d’études de la population québécoise âgée de 25 à 64 ans.

Répartition de la population âgée de 25 à 64 ans selon le plus haut certificat, diplôme ou grade atteint et le sexe, Québec, 2016

Figure : Répartition de la population âgée de 25 à 64 ans  selon le plus haut certificat, diplôme ou grade atteint et le sexe, Québec, 2016.

Source : Statistique Canada, Recensement de 2016. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

Amélioration du niveau de scolarité chez les deux sexes, plus particulièrement chez les jeunes Québécoises

Par rapport à la population de 55 à 64 ans, celle de 25 à 34 ans présente une proportion plus élevée de personnes qui détiennent un certificat, un diplôme ou un grade de niveau professionnel, collégial ou universitaire. Comparativement à celle de leurs aînés, la part des hommes de 25 à 34 ans ayant atteint le niveau universitaire est supérieure de près de 7 points de pourcentage, tandis que celle des jeunes femmes a fait un bond de plus de 20 points de pourcentage.

Répartition de la population âgée de 25 à 34 ans et de 55 à 64 ans selon le plus haut certificat, diplôme ou grade atteint et le sexe, Québec, 2016 

Figure : Répartition de la population âgée de 25 à 34 ans et de 55 à 64 ans  selon le plus haut certificat, diplôme ou grade atteint et le sexe, Québec, 2016.

Source : Statistique Canada, Recensement de 2016. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

La répartition des hommes et des femmes par domaines d’études reste contrastée

Les écarts les plus marqués s’observent dans le domaine de l’architecture, du génie et des services connexes (beaucoup plus fréquent chez les hommes), et ceux de la santé et des domaines connexes ainsi que du commerce, de la gestion et de l’administration publique (plus répandus chez les femmes).

La répartition par domaines d’études des 25-34 ans est semblable à celle de leurs aînés, à quelques différences près chez les femmes. On remarque une proportion plus élevée de jeunes femmes dans le domaine des sciences sociales et de comportement et du droit ainsi qu’en architecture, génie et services connexes.

Répartition de la population âgée de 25 à 64 ans détenant un certificat, un diplôme ou un grade d’études postsecondaires, selon le principal domaine d’études et le sexe, Québec, 2016

Figure : Répartition de la population âgée de 25 à 64 ans  détenant un certificat, un diplôme ou un grade d’études postsecondaires, selon  le principal domaine d’études et le sexe, Québec, 2016.

Source : Statistique Canada, Recensement de 2016. Adapté par l’Institut de la statistique du Québec.

 

Liens connexes
Diplomation : Tableaux Recensement 2016

Niveau de scolarité : Tableaux Recensement 2016

 


L’Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d’intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

– 30 –

 

Relations avec les médias
Centre d'information et de documentation

Tél. : 418 691-2401
ou 1 800 463-4090 (sans frais d'appel au Canada et aux États-Unis)
Courriel : cid@stat.gouv.qc.ca

Compte Twitter : twitter.com/statquebec